La lecture rapide, des techniques que tout étudiant devrait connaître

 

lecture rapide etudiant

De plus en plus d’étudiants, de personnes en reprise d’études ou passant un concours me contactent aujourd’hui.

Leur objectif : RÉ-U-SSIR à relever le challenge qu’ils se sont fixés !!

Je vous explique dans cet article pourquoi ces personnes là me contactent et pourquoi surtout les techniques de lecture rapide devraient être enseignées à l’école…

 
 

RAISON N°1  : GAGNER DU TEMPS

 

Si vous étudiant, vous le savez bien : vous n’avez que quelques mois pour parvenir à ingurgiter des tonnes de cours, à lire des plusieurs dizaines de livres et surtout pour les mémoriser.

Si vous reprenez vos études et qu’en plus vous avez un travail, c’est encore pire ! Travail la journée, famille le soir… et études la nuit, le week-end, dès que vous avez 5 minutes de libre, vous travaillez sur vos cours et tentez tant bien que mal de les retenir.

J’ai la chance d’accompagner régulièrement des personnes comme vous. Notre objectif est généralement le même : utiliser les techniques de lecture rapide pour gagner du temps, car il passe bien trop vite !!

 
 

RAISON N°2 : GAGNER EN EFFICACITÉ

 

Vous allez me dire que c’est bien gentil tout cela, mais gagner du temps et lire plus vite, à quoi bon si l’on n’est pas efficace ?

Vous avez tout à fait raison, c’est pour cela que les techniques que j’enseigne parle de lecture ACTIVE plutôt que de lecture RAPIDE.

Nombre de formateurs utilisent abusivement ce terme, et vous-même avez probablement tapé « Lecture rapide » dans votre moteur de recherche préféré pour arriver sur cet article.

Effectivement, il est sans doute plus vendeur de vous promettre de « doubler votre vitesse de lecture », de « lire à 1000 mots par minute » ou encore d’utiliser la « lecture éclair »… Pourtant, je me refuse à utiliser ces termes : nous ne sommes pas dans une compétition, votre objectif n’est pas d’atteindre les vitesses les plus folles…. mais bien d’utiliser les bonnes techniques pour être efficace dans vos lectures, dans votre apprentissage.

A quoi bon lire à 1000 mots / minutes si vous n’avez rien compris ? C’est le credo que je défends sur Lecture Active car je ne suis pas une commerciale de la lecture rapide, mais une formatrice, une accompagnatrice qui vous guide sur le bon chemin…

 
 

RAISON N°3 : SE CONCENTRER SUR CE QUI EST IMPORTANT

 

Depuis l’école, même si cela n’est pas clairement dit, il vous a été donné le réflexe de TOUT lire. Or, tout ne vous est pas toujours utile.

Vous concentrer sur les savoirs que vous avez réellement besoin d’acquérir, là est l’enjeu de la lecture active.

Que vous soyez étudiant, que vous ayez un travail ou non, vous connaissez déjà beaucoup de choses. Vous n’avez donc pas besoin de réapprendre tout : le socle de base est là, peut-être allez vous le réviser et réactiver ces anciennes connaissances, mais vous allez surtout devoir vous axer sur ce que vous ne connaissez pas. La lecture active se distingue en cela de la lecture rapide : elle vous permet d’acquérir les techniques qui vous permettent de passer raidement sur ce que vous savez et d’approfondir le reste.

 
 

RAISON N°4 : LA LECTURE ACTIVE SOULÈVE D’AUTRES PROBLÉMATIQUES

 

Nombre de personnes viennent à moi en ne pensant qu’elles n’ont qu’un et un seul problème : celui de ne pas lire vite.

Bien souvent, pour ne pas dire systématiquement, notre travail commun nous permet de déceler d’autres problématiques : difficulté de concentration, de mémorisation, caractéristiques personnelles dont vous oubliez parfois de tenir compte (« on me dit que je suis quelqu’un de désordonné, tête en l’air », « je n’aime pas ne faire qu’une chose à la fois, c’est un vrai problème »)….

Bref, vous culpabilisez de ce que vous pensez être vos défauts. Mon métier est de vous montrer que vous avez tout simplement d’autres qualités. Votre objectif ne doit pas être de gommer ce que vous êtes, mais d’apprendre à faire avec…

Cet article touche à sa fin, j’espère qu’il vous a permis de comprendre ce que peut vous apporter la lecture Active.

Si vous souhaitez en savoir plus, être accompagné, « coaché » ou simplement commenter cet article, n’hésitez pas à le faire via le formulaire de commentaires ci dessous !

A très vite.

 

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Est-il possible d’apprendre à lire activement en une semaine pour passer une épreuve de synthèse ?
    Bien à vous,
    Dominique.

    • bonjour Dominique
      Vous pouvez améliorer votre technique de lecture avec certaine pratiques précisées sur ce blog. Une semaine est par contre court pour avoir le réflexe de les utiliser.
      Par ailleurs, en une semaine, difficile de vous proposer un coaching complet d’efficacité personnelle (proposés surtout aux étudiants ou personnes en reprise d’études)
      Je reste à votre disposition.
      Bien à vous

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faîtes un lien vers l'un de vos articles !