Connaissez-vous ces lecteurs ultra-rapides ?

lecteur rapide

La fascination des Hommes pour les lecteurs rapides ne date pas d’aujourd’hui. De tout temps, il s’est trouvé des individus qui avaient des capacités de lecture beaucoup plus élevées que la moyenne. En voici quelques grands noms…

 
 

Saint Ambroise

 

Au IV e siècle, les les textes étaient alors écrits sans espace entre les mots (c’était la scriptio continua) et la lecture à voix haute était d’usage.

C’est dans ce contexte que Saint Ambroise stupéfiait ses contemporains et notamment Saint Augustin, qui s’extasiait de sa capacité à parcourir les pages des yeux sans prononcer un seul mot.

 
 

Balzac

 

André Maurois, biographe qui a notamment écrit Prométhée ou la Vie de Balzac, affirme qu’Honoré de Balzac était un lecteur prodige. Son empan visuel (le nombre de mots que son regard pouvait embrasser d’un seul coup) ne se comptait pas en mots mais en lignes !

 
 

Kennedy

 

Légende ou réalité ? John F. Kennedy était connu pour ses dons de lecteur rapide : il parcourait plusieurs quotidiens chaque jour, à une vitesse allant de 1200 à 5000 mots par minute selon les sources (!).

Il aurait en fait suivi un cours de lecture rapide qui lui aurait permis de progresser encore plus ; à un journaliste du Times venu s’enquérir de sa vitesse de lecture, c’est Kennedy lui-même qui aurait parlé de 1200 mots par minute.

Alors, légende ou réalité ?

 
 

D’autres grands hommes politiques…

 

Parce qu’ils sont médiatisés, d’autres lecteurs ont été reconnus comme de véritables prodiges par leurs pairs. On peut ainsi parler du Général de Gaulle, qui outre le grand écrivain qu’il fut était également un lecteur assidu et insatiable.

Côté américain, le président Théodore Roosevelt étonnait également ses proches par sa rapidité de lecture.

 
 

Jacques BERGIER, le moins connu ?

 
Peut-être ne connaissez-vous pas cet homme, pourtant il a marqué le XXe siècle ! Ingénieur, espion, journaliste, écrivain, il était doté d’une mémoire dite eidétique : il était en effet capable de se souvenir d’une grande quantité d’images, de sons, ou d’objets dans leurs moindres détails.

Il était capable de lire jusqu’à dix livres par jour et faisait ainsi preuve d’une culture générale extraordinaire. Il fut même l’un des sujets d’étude de François Richaudeau, dans le cadre de ses recherches sur la lecture rapide. Pourtant sa forte myopie pouvait laisser croire qu’il était loin d’être un lecteur rapide.

Lecteur prodige, il l’était déjà enfant. A quatre ans, un après-midi, il se mit à lire  la Débâcle, un roman d’Emile Zola. Avant le soir, il l’avait achevé, sans en sauter un mot ni une ligne. Il venait de commencer, comme il le dit lui-même, sa carrière de « lecteur pathologique ».

Ces exemples viennent illustrer les extraordinaires capacités de certains à lire particulièrement rapidement, comme s’ils avaient un cerveau hors du commun, destiné à cette activité là. Pourtant, avec un peu d’entraînement et de la régularité, tout un chacun peut réussir à augmenter significativement sa vitesse de lecture.

 

Je vous proposerai dans un prochain article une chronique du livre Les Neurones de la lecture de Stanislas DEHAENE, qui décortique la manière dont notre cerveau fonctionne dans l’acte de lecture.

 

En attendant, je vous dis à bientôt sur Lecture Active et entraînez-vous !

 
 

3 Commentaires

  1. Bonjour Jacqueline,

    Quel plaisir de découvrir ce blog surtout en tant que lectrice passionnée moi même.

    A vrai dire je ne connaissais pas cette spécificité à Saint-Ambroise dont le nom ne m’est pas inconnu, en revanche je découvre Jacques Bergier par ton entremise.

    Pour les autres, je suis fan de Balzac depuis toujours, des bons mots et citations inspirantes de tous les autres.

    Bonne continuation

    Grace
    Grace Bailhache Articles récents…Un sondage pour aider les entrepreneurs utilisant InternetMy Profile

  2. Lénine d’après les témoignages était un lecteur rapide. Je pense que Edgar Faure en était un également.

    • merci Roger pour ces compléments

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faîtes un lien vers l'un de vos articles !