Un frein à une lecture rapide : le retour en arrière

 

lecture rapide

 

Vous qui rêvez de devenir un lecteur rapide avez peut-être ce défaut, propre à beaucoup de lecteurs : le retour en arrière.

 
 

Lire et revenir en arrière

 

Lorsque vous lisez, votre oeil fait de nombreux sauts en avant : cela fait partie du mécanisme de la lecture. Il est possible d’améliorer sa vitesse de lecture en espaçant ses sauts et en lisant plus de lettres d’un seul coup d’oeil, ce n’est toutefois pas le seul moyen. Surtout, vous atteindrez rapidement les limites liées aux capacités physiques de votre organe de vision.

Un frein à la lecture rapide est le retour en arrière : au lieu d’aller de l’avant, votre oeil retourne sur les mots qu’il vient de lire, vous faisant ainsi perdre du temps dans votre lecture du texte.

 
 

Lecture rapide et retour en arrière : les causes

 

Les raisons pour lesquelles vous relisez ce que vous venez de parcourir sont multiples. C’est en les connaissant que vous apprendrez à avancer dans le texte, à lire plus vite et à ne plus revenir en arrière.

 

Cause n°1 : le manque de concentration

 

Qui d’entre vous n’a pas l’esprit qui papillonne pendant sa lecture ? Vous lisez alors sans vraiment lire, sans comprendre les mots.

Plusieurs raisons à cela :

  • un texte qui ne vous intéresse pas ou peu
  • des problèmes ou des tracas personnels
  • un environnement peu propice à la concentration.

Plusieurs solutions se présentent à vous :

  • vous fixer un objectif de lecture
  • faire quelques exercices de concentration avant d’entamer votre lecture
  • utiliser un guide au cours de votre lecture

 

Cause n°2 : un manque de vocabulaire

 

Il suffit d’un mot confondu ou incompris pour que l’on relise la phrase en entier. Des tournures de phrases alambiquées, des mots peu courants viennent souvent compliquer notre lecture.

Seul remède à cela : étoffer son vocabulaire. Pour cela, il faut lire, lire et encore lire ! Chercher les mots non compris dans un bon vieux dictionnaire est aussi une solution pour enrichir son catalogue de mots et d’expressions…

 

Cause n°3 : la dyslexie

 

La dyslexie est « un trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture, lié à une difficulté particulière à identifier les lettres, les syllabes ou les mots qui se manifeste en l’absence de tout déficit visuel,auditif ou intellectuel et malgré une scolarisation adéquate » (Wikipédia).

Elle entraîne bien souvent des retours en arrière liés à la difficulté à lire le mots, par l’inversion des lettres, des syllabes.

Ce mal est généralement pris en charge par l’orthophonie ; d’autres solutions peuvent être proposées, telle la sémiophonie (méthode impliquant les sons).

 

Et vous, avez-vous tendance à revenir sur les phrases que vous venez de lire ? Savez-vous pourquoi vous faîtes ces retours en arrière ?

 

3 Commentaires

  1. Merci de votre message. Il est d’une importante capital pour moi.

    Il m’arrive parfois de perdre la concentration lors de mes lectures.

    Aussi dès fois ne me perd dans ma tête lors de mes lectures.

    Sur ce je voudrais aussi poser quelques questions:

    Comment faire pour avoir une bonne concentration avant de commencer une lecture?

    Lorsqu’on de perd dans la lecture avec des pensées bizarres qui traversent l’esprit que faire?

    Merci d’avance de me procurer quelques conseils sur ces sujets.

    • avant d’entamer une lecture, il est nécessaire d’évacuer les pensées parasites. Un pb administratif à régler, un rdv à prendre, un coup de fil à passer : soit on le règle tout de suite, soit on écrit (post it, agenda,…) quand on souhaite le faire. L’esprit n’est alors plus embarrassé de tel ou tel pb.
      Avant de commencer sa lecture, il est bon aussi de se rappeler son objectif de lecture : pourquoi lisez-vous cela ?
      Enfin, prévoir des pauses toutes les 20 minutes environ au cours de sa lecture est important pour reposer l’esprit.

  2. J’ai eu un résultat de VE de 69.7 c’est très faible. mon a temps a été de 723.07 sec. Lorsque je lis je fais de la subvocalisation à 100%.
    Merci

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faîtes un lien vers l'un de vos articles !