Chronique de La lecture rapide – Tony Buzan

 

lecture rapide

Lorsque l’on s’intéresse à la lecture rapide, difficile de passer à côté de ce guide écrit par Tony Buzan, LE grand manitou anglais de l’apprentissage, de la mémoire et du cerveau.

 
 

Tony Buzan ?

 

Depuis plus de 35 ans, Tony Buzan fait figure d’autorité incontestée pour ses recherches sur le fonctionnement du cerveau. Psychologue, il est l’inventeur de la carte mentale, mind map en anglais.

 
 

Vos capacités de lecture

 

Dans le premier chapitre du livre « La lecture rapide », Tony Buzan revient sur une définition nouvelle de la lecture, processus qui comprend 7 phases :

  • l’identification : cela concerne tout simplement la reconnaissance de la langue et de l’alphabet utilisé.
  • l’assimilation : elle correspond au processus physique de lecture, depuis l’oeil jusqu’au cerveau.
  • la compréhension littérale et logique : il s’agit la façon dont vous comprenez le texte et ses articulations « internes ».
  • la compréhension critique : elle vous permet d’analyser votre lecture en fonction de vos connaissances autres, « externes » à l’objet de votre lecture.
  • la mémorisation : votre cerveau va « ranger » les informations dans des cases.
  • la récupération : vous allez être capable de trier et donner la bonne information retenue du livre ou du comment lu.
  • la communication : vous allez discuter, informer d’autres personnes des connaissances que vous avez acquises dans le cadre de votre lecture.

Votre vitesse de lecture va essentiellement dépendre du point n°2, l’assimilation.

Tony Buzan rappelle ensuite comment fonctionne le processus physique de lecture et quelles sont les meilleures conditions pour la pratiquer.

 
 

Les techniques de lecture rapide

 

Ecrémage, repérage, lecture guidée : sont rappelées dans ce chapitre les principales techniques de lecture rapide que vous pouvez mettre en oeuvre.

9 techniques de balayage sont décrites, à vous de pratiquer celles qui vous correspondent le mieux ! (le balayage deux par deux, le « S », l’ondulation,…)

 
 

Vos difficultés sont surmontables !

 

Dans la troisième partie de l’ouvrage, les principaux obstacles à une lecture rapide sont rappelés ainsi que la manière dont vous pouvez les surmonter. On retrouve ainsi la subvocalisation, dont j’ai parlé à plusieurs reprises, mais également le fait de suivre avec son doigt (est-ce vraiment un obstacle ?), de régresser et revenir en arrière dans sa lecture ainsi qu’un paragraphe intéressant sur la dyslexie.

Enfin, différentes causes pouvant expliquer une lecture lente sont décrites et analysées. C’est en prenant conscience que vous pourrez vous améliorer !

 
 

Comment optimiser ses capacités ?

 

La dernière partie du livre vous permettra d’aller plus loin encore. Grâce à la pratique du survol, le développement de votre vocabulaire et de la connaissance de votre langue (préfixes, racines latines et grecques), vous serez capables de lire de plus vite tout type de support. La littérature n’échappera pas à la règle : en connaissant les composantes d’une oeuvre littéraire, vous finirez par accroître votre vitesse de lecture sans pour autant en gâcher le plaisir.

Le livre se termine par la présentation de techniques qui vous permettront d’assimiler journaux et informations en ligne sans perdre de temps.

 
 

Mon point de vue

 

Ce livre de Tony Buzan permet d’aborder la lecture dans son ensemble, ses mécanismes et les moyens de les mettre en oeuvre le plus rapidement possible.

Il reste très abordable et aborde le fonctionnement du cerveau de manière très simple.

D’aucuns lui reprocheront de justement ne pas suffisamment approfondir le sujet. J’ai personnellement trouvé qu’il constituait le guide de l’essentiel sur la lecture rapide, avec de très nombreux exercices tous plus pertinents les uns que les autres et vous permettant de suivre votre évolution au fil de leur mise en pratique.

 
 

Mes statistiques de lecture

 

A titre d’information, j’ai lu ce livre en 1h et 5 minutes. J’ai ensuite réalisé une carte mentale en à peu près 10 minutes, soit un total d’1h15 pour lire et retenir un ouvrage de 220 pages.

Vous souhaitez vous le procurer ou simplement en savoir plus ? Vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous. Je toucherai une petite commission, ce sera votre façon de me remercier de vous l’avoir fait découvrir ! ;-)

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Faîtes un lien vers l'un de vos articles !