Lecture rapide : pourquoi devriez-vous toujours lire la conclusion en premier ?

lire la conclusion en premier

Flickr – Groume

Lire la conclusion en premier ?!

 

J’aborde aujourd’hui un sujet un peu tabou chez la plupart des gens que je rencontre. Je voudrais en effet vous démontrer l’importance de lire la conclusion d’un livre dès les premiers instants où vous l’avez ouvert.

 

 

La lecture active tue le suspens ?

 

Une des premières raisons que l’on m’objecte est qu’il n’y aura plus  de suspens à lire le livre dans la mesure où l’on connaît déjà la fin. Je réponds :

Oui… et alors ?

Si je comprends tout à fait cet argument dans le cas de la lecture d’un roman – bien que l’un de mes tics soit de lire avant toute chose la dernière phrase d’un roman – je le réfute tout de go dans le cas de la lecture active.

En effet, le but de la lecture active est d’aller à l’essentiel et de parvenir à trouver l’information, les idées-clés que souhaite transmettre l’auteur, là où elles se trouvent. Et quoi de mieux que la conclusion pour cela ?

La conclusion doit normalement fournir une synthèse rapide du contenu du livre ainsi que la ou les idées-clés sur lesquelles souhaite insister l’auteur, le rédacteur dans le cadre d’une note technique à votre travail ou encore votre prof si vous êtes étudiant.

 

 

La conclusion, c’est bien ! Mais l’introduction alors ?

 

J’ai choisi d’être volontairement provocatrice en choisissant mon titre mais il y a certaines choses à lire avant la conclusion, j’y reviendrai dans un prochain article. Parmi ces premières choses à lire, il y a l’introduction.

En effet, en lisant l’introduction et la conclusion dès les premiers instants de la lecture, on obtient une vue d’ensemble de ce que contient le livre, la note ou  le courrier que l’on souhaite lire vite pour en retenir l’essentiel.

Avec l’introduction, on peut se rendre compte du constat, de la situation de départ ainsi que du contexte dans lequel a été écrit le document. Logiquement, l’auteur doit également se fixer un objectif. Cet objectif répond-il à ce que vous cherchez dans le document ?

S’il n’y répond pas, à quoi bon lire ce livre – sans aucun doute passionnant – de 1000 pages qui cherche à démontrer tout autre chose que ce que vous recherchez ? Ceci rappelle au besoin l’importance de s’être fixé un objectif AVANT toute lecture ! Sinon il est très facile de dériver et de se laisser distraire par certains passages intéressants mais sans rapport avec votre besoin.

Et dans ce cas, même le lecteur le plus rapide du monde est un lecteur inefficace !

 
 

La conclusion : de l’importance des questions ouvertes…

 

En lisant la conclusion, on sait d’emblée où est parvenu l’auteur. Ce but atteint vous permet-il de répondre à votre question ? Si oui, considérez que ce livre a une importance immédiate pour vous et vous pouvez aller plus loin dans la lecture. Pourquoi ne pas utiliser la méthode basée sur les structures-types des paragraphes dans ce cas ?

S’il n’y répond pas, laisser tomber tout de suite ce document ! Toutefois, il convient de noter si ce document peut vous être utile dans un autre cadre. Ceci vous évitera d’y revenir plus tard.

Par ailleurs, gardez une attention particulière aux questions ouvertes dans les conclusions. En effet, une question ouverte signifie que la réponse n’est pas tranchée et que l’argumentaire n’a pas abouti sur ce point.

Si ce point précis sur lequel l’auteur n’a pas su conclure malgré un argumentaire de 1000 pages est précisément le point sur lequel vous recherchez des informations, avez-vous toujours envie de lire ce passionnant livre de A à Z pendant des heures ? Je suppose que non ! Et ce d’autant plus si vous êtes au travail et que la réponse est souhaitée rapidement par votre hiérarchie…

 
 

Conclusion sur les conclusions

 

J’espère vous avoir démontré que lire la conclusion d’un document dès les premiers instants est d’une importance capitale pour vous. En effet, cette petite astuce pourrait bien vous permettre de lire plus vite un document. Dans la mesure où vous aurez déjà une vue d’ensemble de celui-ci, votre œil ira à l’essentiel et ne sera pas surpris par le cheminement pris par l’auteur dans son argumentaire. Cela favorise aussi la compréhension et la mémorisation du texte.

Par ailleurs, cela vous évitera l’écueil que je rencontre souvent. Lire de A à Z un document, aussi passionnant soit-il, est une perte de temps énorme si vous vous rendez compte après 1000 pages de ce marathon lecture que la question à laquelle vous souhaitez répondre reste ouverte dans la conclusion.

Ce n’est pas faire injure à un auteur de ne pas lire son livre si celui-ci ne répond pas à votre besoin. Otez-vous ce tabou de la tête ! S’il a pris la peine de rédiger une introduction et une conclusion, c’est aussi pour vous guider ! Et pour borner l’utilité de son livre, les questions résolues et les questions demeurant ouvertes… Ce document n’est pas fait pour vous dans l’immédiat mais nul doute qu’il intéressera d’autres lecteurs avec d’autres besoins que vous.

 

Pour conclure, je souhaiterais insister sur deux points :

  • La conclusion fournit une vision d’ensemble de l’argumentaire fourni dans le document ainsi que la ou les idées-clés dominantes.
  • Gardez un œil attentif aux questions ouvertes dans les conclusions ! Ceci signifie que l’auteur n’a pas tranché sur ce point.

 

Vous devriez donc être plus efficace avec cette astuce, c’est cela être un lecteur actif !

 

Un Commentaire

  1. pourquoi ne pas lire uniquement que des résumer de livres, ça fait encore gagner plus de temps 🙂

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faîtes un lien vers l'un de vos articles !