Apprentissage et Mémorisation – Partie 2

 

améliorer mémoire

 
 

Il y a quelques semaines, vous aviez pu découvrir certaines clefs de l’apprentissage et de la mémorisation. Je vous propose de poursuivre votre compréhension de ces mécanismes dans l’article d’aujourd’hui.

 
 
 
 

La mémoire aime les choses structurées et les associations d’idées

 

Peut-être l’avez vous déjà constaté : pour bien mémoriser, il est essentiel que vos supports d’apprentissage soient organisés et structurés. Si vos notes sont totalement éparpillées, si vos cours n’ont pas de fil conducteur et ne mettent pas en relief les liens entre les idées / les concepts, vous aurez énormément de difficulté à les retenir.

Je ne saurai que vous recommander de faire vous-même vos fiches de révision si vous êtes étudiant : n’achetez surtout pas les fiches toutes faites que vous pouvez trouver dans le commerce ! Cela serait contre-productif. Au contraire, organisez, voire réorganisez vos cours pour qu’ils vous parlent : structurez-les en chapitres, sous-chapitres, avec pour chacun d’eux les idées clefs et un ou deux exemples. Vous ne pouvez pas tout savoir, ni tout apprendre par coeur, ce qu’il faut, c’est retenir l’essentiel et savoir le restituer. Une méthode extrêmement efficace et dont je vous ai souvent parlé est le recours aux cartes mentales (ou mind mapping)

Enfin, lorsque vous lisez un document ou vos cours, cherchez à faire le lien avec des choses que vous connaissez déjà. Votre cerveau adore associer vos savoirs acquis antérieurement et ceux que vous cherchez acquérir. Recherchez les analogies comme les différences, cela vous permettra de prendre du recul par rapport au texte.

Au delà des associations rationnelles, des associations d’idées plus farfelues peuvent vous aider à mémoriser : cela relève de procédés mnémotechniques. Je suis ainsi certaine que vous connaissez le fameux « Mais où est donc Ornicar ? » utilisé en grammaire pour se rappeler les conjonctions de coordination…

Ou encore la phrase MVieille Tante Marie a Jeté Samedi UNavet pour connaître l’ordre des planètes (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune).

 
 

Faîtes des pauses !

 

Parmi les méthodes de travail efficaces, il en est une que généralement tout le monde adore : c’est le repos !

En effet, point d’efficacité si vous êtes constamment « le nez dans le guidon » : votre corps, votre cerveau ont besoin de distraction et de moments de détente pour bien fonctionner.

Ne culpabilisez pas et osez faire autre chose : dormez (c’est essentiel), jouez de la guitare, marchez, prenez le temps de prendre un verre avec votre meilleure amie, bref, laissez vous allez à une activité qui vous coupe de votre quotidien d’étudiant ou de « travailleur »…

 
 

Mémoriser, c’est répéter !

 

Je suis sûre que vous le savez : pour retenir, il faut répéter, répéter et encore répéter.

Il est convenu qu’une information doit être redite au moins 3 fois pour être retenue, cela permet notamment de la faire passer de la « case » mémoire à court terme à celle qui vous intéresse : la mémoire à long terme. Vous pouvez ainsi relire vos notes à haute voix, les recopier plusieurs fois, les relire à nouveau, le tout en respectant des délais entre chaque « session » pour laisser le temps à votre cerveau de traiter l’information.

Vous avez maintenant toutes les clefs en mains pour enfin mémoriser les informations. Cela nécessite de votre part de la pratique, des tests pour comprendre les méthodes qui correspondent le mieux à votre mode de fonctionnement. Si vous le souhaitez vous pouvez allez plus loin avec ce livre très concret, dans lequel vous trouverez de nombreux exercices pratiques : Napoléon joue de la Cornemuse dans Un Bus, écrit par un spécialiste de la mémoire.

napoléon joue cornemuse bus

A très vite… Partagez en commentaire vos trucs et astuces pour bien mémoriser !

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faîtes un lien vers l'un de vos articles !