Deux freins à la lecture rapide : la lecture syllabique et le mot à mot

 
lecture active
 

Après la subvocalisation, je vous propose de découvrir aujourd’hui deux autres freins qui vous empêchent peut-être d’être un lecteur rapide…

 
 

La lecture syllabique

 

Pour lire plus vite et de manière active, il est nécessaire avant tout d’effacer toutes les mauvaises habitudes qui vous ralentissent. Parmi elles se trouve ce que l’on appelle la lecture syllabique.

La lecture syllabique est un héritage de votre enfance, de votre apprentissage de la lecture. Vous en avez forcément entendu parler, tant les méthodes de lecture font débat.

« Autrefois », nous apprenions tous à lire selon cette méthode, dont le principe général est le suivant : l’enfant apprend à déchiffrer les lettres, puis les combinaisons de lettres liées à des sons. Il déchiffre peu à peu les syllabes puis les mots dans leur ensemble.

Théoriquement, vous devez avoir dépassé ce stade et savez lire en voyant le mot comme un tout et non comme un ensemble de lettres.

L’écriture et donc la lecture des mots séparée par des blancs est apparue il y a plusieurs siècles pour accélèrer le travail des scribes, avec l’introduction des espaces entre chaque mot et de la ponctuation.

Pour en être convaincu, lisez chacune des phrases ci-dessous. Nul doute que vous préférerez lire la seconde…

Phrase 1 :

MonnomestArthurGordonPymmonpèreétaitunrespectablecommerçantdanslesfournituresdelamarine.

 

Phrase 2 :

Mon nom est Arthur Gordon Pym. Mon père était un respectable commerçant dans les fournitures de la marine.

 
 

La lecture mot à mot

 

De la même manière, lire mot à mot est un frein à une lecture rapide. Vous allez peut-être penser que cette phrase contredit ce que je viens de vous expliquer en première partie. En fait, non : pour dépasser vos mauvaises habitudes de lecture, vous devez suivre le chemin suivant :

Etape 1 : dépasser la lecture syllabe par syllabe pour lire le mot dans son ensemble.

Etape 2 : dépasser la lecture mot à mot pour lire la phrase et le texte dans son ensemble.

En effet, votre esprit doit percevoir la phrase et son sens dans sa globalité ; s’il déchiffre les lettres et les mots plus qu’il ne cherche à en comprendre la signification, alors vous perdez là encore du temps dans vos lectures.

Cette perception du sens est essentielle et dépend des capacités de reconnaissance de votre oeil.

Prenons l’exemple des mots poisson et boisson : une seule lettre les différencie, pourtant votre cerveau perçoit immédiatement leur sens. Il est aidé en cela par la phrase dans laquelle chaque mot se trouve. Il est ainsi évident pour vous que « La cuisinière a fait cuire le POISSON que son mari avait pêché » et non le BOISSON…

 
 

Exercice : Reconnaissance des mots par leur signification

 

Pour vous montrer que ce qui importe, c’est le sens avant le mot, je vous propose le petit exercice suivant : essayez de lire le texte ci-dessous.

Vous constaterez qu’il manque une partie des lettres de chaque mots, pourtant vous arrivez sans trop de mal à comprendre ce qui est écrit.

lecture active
 
 

Ne plus subir la lecture syllabique et le mot à mot

 

Pour cela, il n’y a pas de secret : il vous faut vous entraîner !

Lire encore et toujours, chercher dans un dictionnaire les mots non compris pour élargir le champ de vos connaissances : voilà la clef. Vous pouvez également faire des exercices de reconnaissance des mots, tel celui que vous avez reçu en guise de test 3 si vous êtes abonné à la newsletter du site…

Pas encore abonné ? Cliquez ci-dessous et entrez les informations demandées : vous recevrez ainsi les tests que je vous propose pour vous améliorer dans vos méthodes de lecture active.


 

N’hésitez pas à poster en commentaire votre ressenti à la lecture de cet article. Qu’avez-vous pensé du test proposé ?

 
 

5 Commentaires

  1. Bonjour Linette,
    Mes résultats :
    -A la première liste : 22 secondes
    -A la deuxième liste : 25 secondes
    Merci;
    Sophie

    • super ! les 2 vitesses étant quasi identiques, on peut considérer que vous n’avez pas de souci à « voir » les mots dans leur globalité. Vous souhaitez lire de manière plus efficace : vous n’êtes a priori pas freinée par la lecture syllabique, avez-vous l’impression de subvocaliser ? Ou avez-vous tout simplement un « problème » de concentration ?
      au plaisir de vous lire

      • BONJOUR Linette,
        Je pense en effet avoir un problème de concentration, plus encore quand j’essaie de lire vite. Par ailleurs, il me semble que si je ne subvocalise pas à minima, je ne comprends rien à ce que je lis. merci beaucoup pour vos conseils.
        Sophie

        • bonjour Sophie
          faîtes les tests indiqués pour savoir si vous subvocalisez. (paragraphe « pour savoir si vous subvocalisez »)
          Si c’est le cas, vous subvocalisez tout le temps, et pas « à la demande » pour mieux comprendre.
          A bientôt

  2. bonjour
    j’ai fait le teste

    liste 1: 1mm18

    liste 2: 1mm34

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faîtes un lien vers l'un de vos articles !