3 bonnes raisons de se fixer un objectif avant toute lecture

 

lecture rapide

Flickr – Philip James Claxton

Je l’ai dit et je le redis : pour lire vite, il est primordial de se fixer un objectif avant toute lecture.

 
 

Quels objectifs de lecture ?

 

Pour vous aider à bien comprendre ce qu’est un objectif de lecture, voici quelques exemples :

  • Ce document me permet-il de répondre à la question précise que vient de me poser mon collègue ? Et si oui, quelle est la réponse ?
  • Faire un résumé de ce livre pour le présenter dans ma chronique au grand journal de Canal +
  • Faire un résumé du livre pour savoir s’il peut intéresser mes élèves
  • Extraire les idées-clés de ce document dont on m’a vanté l’intérêt mais aussi le caractère très théorique
  • Ce livre est-il adapté à mon besoin ?
  • Mérite-il l’achat ?
  • S’il est adapté à mon besoin, toutes les parties sont-elles intéressantes ?
  • Me faire plaisir
  • Me détendre
  • Extraire les informations importantes de ces dix journaux pour en faire une revue de presse

Les exemples ne manquent pas. Je suis sûre que vous avez déjà pleins d’exemples pour compléter cette liste. Mais au fait, à quoi ça sert de se fixer un objectif ?

 
 

Sans objectif, impossible de choisir une stratégie de lecture !

 

Si vous n’avez pas d’objectif précis au moment où vous ouvrez un document, voici ce qui va arriver : vous allez TOUT lire, LINEAIREMENT, de A à Z !

Pourtant, les abonnés de Lecture Active le savent bien, après avoir fait le test n°2 – aux résultats bluffants : une bonne stratégie peut réellement booster votre vitesse de lecture. Or, pour choisir la stratégie adaptée, il faut posséder un objectif.

En effet, celui qui recherche une information sur un élément précis aura tout intérêt à ouvrir la table des matières et à se rendre directement au paragraphe concerné. Dans ce paragraphe, il pourra même utiliser la technique de la lecture en diagonale, la technique de la recherche photographique ou même la technique des structures-types de paragraphe que nous avons déjà vue.

Tandis que s’il n’est pas conscient de son objectif, le lecteur passif perdra un temps fou à lire de A à Z.

 
 

Sans objectif, pas de concentration !

 

Un lecteur sans objectif est un lecteur passif. S’il n’attend rien du livre, pourquoi le lire ? Son degré de concentration est logiquement assez bas or c’est là un des nombreux frein à la lecture rapide. Si votre esprit papillonne à ses idées, votre cerveau n’est pas totalement concentré à l’acte de lecture. Il en découle une lecture moins rapide.

Tandis que le lecteur actif ne se laisse pas distraire. A la recherche d’une réponse à son objectif, il sait que la lecture ne sera pas interminable et reste concentré et motivé jusqu’au bout.

 
 

Sans objectif, mieux vaut passer à autre chose !

 

Si vous êtes réellement sans objectif face à un document – pas même la détente et le plaisir de lire un excellent roman – cela signifie que ce document n’est pas fait pour vous. Cela signifie également que, sauf cas particulier des masochistes, vous ne devriez pas le lire !

Cela peut paraître absurde mais ça ne l’est pas ! Combien d’entre nous se laissent aller à dériver de pages en pages sur cet extraordinaire outil d’information – désinformation devrai-je dire – qu’est internet ? Allez, un peu de courage … Levez la main !

Quand on est comme moi autoentrepeneuse et maman de deux enfants, il est toujours désagréable de me rendre compte que j’ai perdu 30 minutes à lire des choses inutiles sur internet, sans m’en rendre compte, me laissant aller à mes pensées, de page en page, mon esprit volant au-dessus de la toile…

Imaginez tout ce que vous pourriez faire si vous n’aviez pas lu ceci ou cela… D’une manière générale, nous avons beaucoup plus accès à l’information que nos ancêtres. Ce n’est pas un mal sur certains points. Mais c’est tout de même une calamité dans certains métiers où certains cadres passent la majeure partie de leur temps à gérer de l’information. C’est un facteur de stress et d’inefficacité important. Essayez donc, pour commencer, de lire vos e-mails avec la méthode GTD… Et pour internet, commencez par vous demander pourquoi vous lisez et si vous en avez réellement besoin !

 

Et vous, voyez-vous d’autres bonnes raisons de se fixer un objectif avant toute lecture ?

 
 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faîtes un lien vers l'un de vos articles !